Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



Fréquentation en demi-teinte pour le Festival du lagon

Publié le lundi 23 juillet 2018 à 13:50
Aucun commentaire

Le Festival du lagon a ouvert ses portes vendredi dernier

«Les gens étaient vraiment contents de découvrir l’activité », rapporte Pierre Géhant, bénévole de l’association des croiseurs hauturiers de Mayotte (ACHM). Samedi, l’association  affiliée à la Fédération française de voile a dépêché par moins de 8 de ses membres sur le 1er Festival du lagon. Au niveau du ponton croisiéristes les visiteurs ont pu s’essayer à la voile, en présence des moniteurs de l’ACHM. Durant la journée, ils sont 24 est être venus s’essayer à la maitrise du vent sur le lagon. De quoi créer des vocations. «  Trois de nos visiteurs sont même revenus deux fois, alors qu’ils venaient juste de découvrir l’activité », se rappelle Pierre Géhant. Malgré une fréquentation relativement basse, la mobilisation des acteurs du lagon et l’enthousiasme de visiteurs présents permettent  de tirer un bilan positif de l’événement.

«  La vingtaine d’exposants est déjà partante pour être présente l’année prochaine, tout comme nos partenaires des Îles vanille », appuie Michel Ahmed, directeur du Comité du tourisme.

2 200 visiteurs

Un peu moins de 2 200 visiteurs ont fait le déplacement sur les 3 jours : 980 le vendredi,  977 le samedi et 235 le dimanche (fermeture à 13h).

Michel Ahmed, le reconnait, « on ne s’était pas fixé d’objectif chiffré mais on s’attendait à un peu mieux ». Pas d’inquiétude pour autant, le festival a déjà conquis une partie de son public, reste à l’élargir. «  C’est un vrai public d’intéressés, des jeunes qui se renseignent sur les métiers liés au lagon, des habitants sur ce qu’il est possible de faire sur le lagon », analyse le directeur.

Le programme des trois jours

Face au succès des activités pratiques, telle que la voile, la prochaine édition devrait élargir son spectre d’ateliers sur  le lagon, dans moins d’un an.

En effet, la date du festival devrait changer dès l’année prochaine. « C’est une première édition et nous avons dû nous adapter aux contraintes de calendrier ». Pour Michel Ahmed, la fréquentation relativement basse du 1er Festival du lagon s’explique en partie par des contraintes de calendrier. Initialement prévue en mai, cet évènement Îles Vanille a dû être programmé en plein mois de juillet, peu propice aux événements touristiques,  pour cause de mouvements sociaux. Autre  contrainte de date, ces trois jours dédiés au lagon doivent être complémentaires avec les autres événements des Îles partenaires de Mayotte et donc s’accorder sur leur calendrier.

Une certitude : le festival reviendra en 2019, « entre avril et mai ».

AL

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
239 jours Coupure d'eau à Handréma
239 jours Le Forume des étudiants outre-mer se tiendra le 22 septembre 2018
242 jours "L'adaptation du droit du sol à Mayotte est un premier pas"
242 jours Appel à contribution pour une conférence internationale sur le Canal du Mozambique
242 jours Coupure d’eau potable dans tous les villages de Chirongui
242 jours Interruption de la distribution d’eau potable à Mtsapéré
242 jours Les Assises de l'islam sont lancées
242 jours EDM sécurise l’électricité 60 foyers à Dembéni
243 jours Ramlati Ali salue le vote pour l'encadrement du droit du sol à Mayotte

MAGAZINE
Les tarifs du parking de l'aéroport
Vos sorties du week-end


CARNET DE JUSTICE
Amende maximale requise contre l'ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Amende maximale requise contre l’ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Principe de fraternité, ce que la décision du conseil constitutionnel pourrait changer à Mayotte
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité"
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le « délit de solidarité »
Violent mais mentalement limité, il échappe à la prison
La salle "Mélanie" inaugurée ce mardi 10 mois après sa création
La salle « Mélanie » inaugurée ce mardi 10 mois après sa création


PORTRAITS
Photo Saandati
Autoportraits : La « coco » Saandati Ahamadi, « Femme leader »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
30°
27°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL