Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



La CIMADE porte plainte après l’intrusion du CODIM dans ses locaux

Publié le dimanche 29 juillet 2018 à 5:00
Aucun commentaire

Hairiya Hassani, porte parole du Collectif des étudiants étrangers dans les locaux de la Cimade le 23 juillet dernier

Une plainte a été déposée samedi matin par les représentants de la Cimade, suite à « l’intrusion du CODIM dans leurs locaux de la Cimade Mayotte », indique un communiqué de l’association ce samedi.  Des menaces ont également été proférées à l’encontre des personnes présentes dans les locaux.

Cette intrusion fait suite à la manifestation du Collectif des étudiants étrangers jeudi 26 juillet devant les grilles du bureau des étrangers de la préfecture. La coordinatrice du collectif, Hayria Assani indiquait alors au micro de Mayotte 1ere se rendre de nouveau en préfecture le lendemain  (vendredi 27 juillet), pour déposer des documents complémentaires en préfecture.

Le CODIM a souhaité s’y opposer vendredi matin, mais arrivé trop tard, les membres du Comité se sont rabattus sur les locaux de la Cimade à quelques centaines de mètres, quartier Boboka à Mamoudzou. Plusieurs des membres du collectif des étudiants étrangers sont également bénévoles à la Cimade. S’en sont suivis des échanges houleux avec les membres de l’association.

Dans son communiqué la Cimade rappelle son «  but, à l’échelle nationale, de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées, dans le respect des principes républicains français. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. »

Et déplore que le CODIM « s’en prenne à une association de défense des droits, alors même que la Cimade Mayotte s’inscrit dans une démarche d’avancée des droits pour l’intégralité de la population du département. […] nous devrions tous nous unir pour l’égalité des droits réelle avec le reste du territoire français : une meilleure éducation, un meilleur accès aux soins, à l’emploi, aux minimas sociaux, etc. »

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
325 jours Coupure d'eau à Handréma
325 jours Le Forume des étudiants outre-mer se tiendra le 22 septembre 2018
328 jours "L'adaptation du droit du sol à Mayotte est un premier pas"
328 jours Appel à contribution pour une conférence internationale sur le Canal du Mozambique
328 jours Coupure d’eau potable dans tous les villages de Chirongui
328 jours Interruption de la distribution d’eau potable à Mtsapéré
328 jours Les Assises de l'islam sont lancées
328 jours EDM sécurise l’électricité 60 foyers à Dembéni
329 jours Ramlati Ali salue le vote pour l'encadrement du droit du sol à Mayotte

MAGAZINE
Les tarifs du parking de l'aéroport
Vos sorties du week-end


CARNET DE JUSTICE
Amende maximale requise contre l'ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Amende maximale requise contre l’ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Principe de fraternité, ce que la décision du conseil constitutionnel pourrait changer à Mayotte
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité"
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le « délit de solidarité »
Violent mais mentalement limité, il échappe à la prison
La salle « Mélanie » inaugurée ce mardi 10 mois après sa création
La salle "Mélanie" inaugurée ce mardi 10 mois après sa création


PORTRAITS
Photo Saandati
Autoportraits : La « coco » Saandati Ahamadi, « Femme leader »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
26°
23°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL