Politique Société Economie Education Faits Divers Océan Indien Environnement Santé Loisirs Sport



Un éboueur de Dzaoudzi condamné à 3 ans de prison à Saint-Denis

Publié le samedi 28 juillet 2018 à 6:00
Aucun commentaire

Palais de justice de Saint Denis à La Réunion
(Crédits photo : JIR)

Les vacances vont être sacrément prolongées pour cet éboueur de Dzaoudzi. Sous l’effet de tabac chimique, Saïd Maoulida à enchainé les méfaits mardi matin à Saint-Denis et condamné à 3 ans de prison ferme. Sous l’effet de la drogue, il a braqué la caisse d’un snack, à proximité de la gare routière. Le gérant n’a pas essayé de s’opposer constatant que l’homme qui le menaçait n’était pas dans un état normal. Il repart avec  150 euros.

S’en suit une agression à l’encontre d’une jeune femme qui attendait son bus. Il l’agresse sexuellement en lui volant un baiser  et repart avec la langue en sang. Le JIR rapporte ses propos à l’audience : « Elle, je m’en rappelle ! Je l’ai vue comme ma fille. Je l’ai prise dans mes bras et c’est elle qui m’a embrassé », tente le prévenu, lors de sa comparution immédiate.

Pour boucler la boucle, il agresse les policiers venus l’interpeler.  Un des policiers a terminé à l’hôpital pour se faire recoudre une plaie ouverte au front. Il récolte 10 points de suture.

Déjà auteur d’une agression sexuelle

Devant le tribunal, le casier du Petit terrien n’a pas joué en sa faveur. Il a déjà été condamné 7 fois pour des affaires de stupéfiants, dont une condamnation qui concerne des médicaments appréciés des toxicomanes.

L’article du Journal de l’Île de la Réunion (JIR) dans son édition du vendredi 27 juillet 2018

«  J’avais arrêté la chimique. J’étais suivi par une éducatrice et tout. Mais comme mes enfants sont en métropole et que je peux pas les voir car c’est trop cher pour y aller, j’ai commencé à reprendre du chimique », se justifie le prévenu. ». Outre les affaires liées aux stupéfiants Saïd Maoulida a déjà  été condamné pour outrage, rébellion et menaces en 2005. Et depuis 2015, il est inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles pour une agression sexuelle. L’avocat du prévenu Me Jean-Christophe Molière a bien tenté de défendre son client, soulignant les effets dévastateurs de la chimique.

Mais c’est son comportement dévastateur qui a conduit le tribunal à suivre les réquisitions du parquet. L’éboueur de Petite-Terre est condamné à 3 ans de prison ferme avec mandat de dépôt, ce qui signifie qu’à la fin de l’audience, il sera incarcéré. A sa sortie, il devra se soumettre à un suivi socio-judiciaire avec obligation de soin durant 3 ans. Il devra également payer des dommages et intérêts aux policiers agressés.

Laissez un commentaire sur l'article

Réagissez

Vous devez être inscrit pour laisser un commentaire.



L'ACTUALITE EN BREF
451 jours Coupure d'eau à Handréma
451 jours Le Forume des étudiants outre-mer se tiendra le 22 septembre 2018
454 jours "L'adaptation du droit du sol à Mayotte est un premier pas"
454 jours Appel à contribution pour une conférence internationale sur le Canal du Mozambique
454 jours Coupure d’eau potable dans tous les villages de Chirongui
454 jours Interruption de la distribution d’eau potable à Mtsapéré
454 jours Les Assises de l'islam sont lancées
454 jours EDM sécurise l’électricité 60 foyers à Dembéni
455 jours Ramlati Ali salue le vote pour l'encadrement du droit du sol à Mayotte

MAGAZINE
Les tarifs du parking de l'aéroport
Vos sorties du week-end


CARNET DE JUSTICE
Amende maximale requise contre l’ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Amende maximale requise contre l'ancienne cheffe de la DEAL de Mayotte
Principe de fraternité, ce que la décision du conseil constitutionnel pourrait changer à Mayotte
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le « délit de solidarité »
Immigration : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité"
Violent mais mentalement limité, il échappe à la prison
La salle « Mélanie » inaugurée ce mardi 10 mois après sa création
La salle "Mélanie" inaugurée ce mardi 10 mois après sa création


PORTRAITS
Photo Saandati
Autoportraits : La « coco » Saandati Ahamadi, « Femme leader »



Peugeot Partner

6 500€

Sun Odyssey 45.2

Baisse de prix
65 000€

Offre d'emploi

RESPONSABLE COMPTABLE ET FINANCIER


LA METEO A 5 JOURS
météo
28°
26°
tiempo.com  +info

JDM EN PDF


L'AGENDA
Pas de Évènements


HORAIRES DES BARGES
Petite terre - Quai Issoufali
  • Toutes les 1/2 heures
    de 05h30 à 20h00
  • Toutes les heures
    de 20h00 à 00h00
Grande terre - Gare maritime
  • Toutes les 1/2 heures
    de 06h00 à 20h30
  • Toutes les heures
    de 20h30 à 00h30

LE JOURNAL
SUIVEZ NOUS
LE JOURNAL